Baby One more Time

Semestre d’été – Stage praticien


rever_by_curlytuft-d74nxro

Il faut le dire, je n’ai jamais eu la fibre avec les gamins. Je suis pataud, je tente des jeux avec un petit moment de solitude à chaque fois, me sentant totalement idiot.

J’ai toujours ce moment de flottement quand je vois qu’un enfant est prévu sur le planning de consultations, à l’âge où ils ne font que pleurer. Plus ils pleurent plus ça m’exaspère, et je le vis comme un échec, le propre reflet du sentiment de peur que je dois leur inspirer !

Chaque fois le même scénario, je me présente, dis bonjour, je tente de mettre en confiance  en laissant la maman ou le papa déshabiller le môme, lui laisser son doudou, puis je tente le sourire, capter un regard, le climat de disposition de ce petit être humain qui, de toutes façons fera bien ce qu’il voudra de la consultation.

Il y a de tous les regards : l’enfant  apeuré, le regard méfiant, ou, chose plus rare, le regard joueur et amusé.

Un jour, un petit m’a été amené en consultation par sa grand-mère pour fièvre. A peine sorti de la sieste, irritable, il n’a fait que pleurer, jusqu’à ce moment ultime où j’ai enfoncé le bâton un peu trop loin dans la gorge déclenchant un gros vomi sur son doudou… L’apothéose de mon savoir faire avec les enfants, revenant mettre à mal mes propres pensées sur ma capacité à avoir un enfant un jour.

C’est alors qu’une consultation a tout changé. Madame Sereine, la quarantaine jolie, sûre d’elle et paisible vient avec sa fille de deux ans pour la visite obligatoire. Le fait d’être mère la rend indéniablement bien dans ses basket, elle rayonne. Sa fille, calme me regarde avec de grand yeux.

« Nous venons pour la visite des deux ans ».

Après les questions, nous passons à l’examen. C’est alors que Madame Sereine sort de son propre sac tout un lot de petit matériel médical en plastique : sthétoscope, otoscope…

Chacun de mes faits et gestes est scrupuleusement mimé à la perfection sur sa maman, la petite est captivée, intéressée même.

« On regarde dans tes oreilles ? Oh mais on voit un grand coquillage ! il brille de toutes les couleurs… »

L’examen se déroule de la meilleure façon possible et la petite en redemande.

La révélation.

Pourquoi ne pas y avoir pensé plus tôt ?

A chacun ses astuces. Note pour plus tard : ne jamais sous estimer le potentiel d’une maman.


Docteur même pas peur – en réflexion parentale.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :